« Modélisation Symbolique et Clean Language, une formation avec James Lawley et Penny Tompkins | Accueil | Le stress au travail, quand trop c'est trop »

25 avril 2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Patrice Fornalik

bonjour, merci pour cet article.
On retrouve ici tout les critères de la pensée inconsciente de notre cerveau préfrontal par opposition au mode de gouvernance automatique de la pensée rationnelle analytique et consciente.
Le génie créatif alterne le plus souvent des phases de travail intense pour nourrir le cerveau analytique, des phases de nourriture émotionnelles riches et variées facilitée par un haut degré d'empathie et de lien social et des phases de pure déconnexion, la fameuse sieste sous l'arbre de Newton, propices à l'établissement de liens inconscients. Avec au final, des solutions qui arrivent sous la forme d'intuition ou d'évidence.
http://www.ekilium.fr/articles-coaching-professionnel-formation-toulouse/faut-il-souffir-pour-changer/

B. Cottin

Dans un cadre spirituel, ce parcours précis s'appelle ... la prière !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Devenir Fan

avril 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30