« Une vidéo de Robert Dilts sur le flow | Accueil | Tout est question de perspective »

09 juillet 2015

Commentaires

Jean Luc Monsempès

Merci pour vos commentaires
La FFP qui a 500 adhérents ne demande pas que mieux d'accroitre ses effectifs. Et il y a pas mal d'autres associations professionnelles de formateurs. Si la colère est légitime devant les dégâts que peut causer cette réforme, la relation de cause à effet que vous faîtes entre les 500 adhérents de la FFP et les 9500 organismes qui vont disparaître me semble peu solide.
Voici la réalité des chiffres : en 2012, il y avait 62.658 prestataires de formation, réalisant un CA de 13,6 Mds €, dont 82% (51 380 établissements) de petites structures (< 150 000 € de CA) et 5% (3 133 établissements plus importants réalisant plus de 750K€. Dans la réforme de la formation professionnelle, il y a autant de contraintes que d'opportunités.
Jean Luc Monsempès

ROUSSARIE

500 organismes.... alors que 10000 organismes sont concernés ! donc 9500 organismes vont disparaitre sans que cela ne derange pas les 10 personnes qui créent ces lois.. Vive la republique

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Devenir Fan

mai 2020

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31